Connect with us

A la prison de Melrose : Le prix des produits fait polémique

Melrose: De la drogue dissimulée dans un tube de dentifrice

Actualité

A la prison de Melrose : Le prix des produits fait polémique

La prison de Melrose

A la prison de Melrose : Le prix des produits fait polémique

A la prison de Melrose : Le prix des produits fait polémique

Les détenus se plaignent du prix exorbitant de certains produits vendus à la cantine de Melrose. Une lettre a été adressée en ce sens au commissaire des Prisons, Vinod Appadoo et à Hervé Lassémillante, vice-président de la Commission des droits humains. L’administration a pris des mesures pour atténuer la colère des prisonniers.

Cela a trop duré. Les prix de plusieurs produits sont trop chers surtout ceux pratiqués dans les supermarchés. La direction des Prisons est au courant du problème dont font face les prisonniers de la cantine de Melrose. Aussitôt mis au courant, Vinod Appadoo a décidé que l’administration doit revoir le contrat même s’il maintient que ce ne sont pas les prisonniers qui vont décider d’où l’administration va s’approvisionner. “Les détenus ne peuvent pas nous dicter où acheter les produits. Ce problème se répète tous les matins après la lecture des journaux. Cela ne peut plus continuer. J’ai décidé de revoir le contrat. Au prochain appel d’offres, le soumissionnaire aura à respecter un même prix tout au long de l’année. Et ce jusqu’à la fin du contrat”, a déclaré Vinod Appadoo à Le Point.

Selon nos recoupements d’informations, l’approvisionnement de quelque 800 produits dans les prisons est la responsabilité de la compagnie Safeway. Le contrat de celle-ci arrive à terme en août prochain. Il paraît que les prix de certains de ses produits sont assez élevés comparativement à ceux offerts dans les grandes surfaces. C’est à travers les journaux que les détenus prennent connaissance des prix des produits. Ce qui provoque la colère chez les détenus.

En attendant que Safeway revoie sa copie, l’administration de la prison a dû aller faire des courses dans des supermarchés. Les produits sont ensuite vendus aux prisonniers. On peut dire qu’au final, la vie est rose à Melrose. Les détenus sont nourris, à raison de deux fois par jour, à base de blanc de poulet. Sans compter les œufs au petit déjeuner au coût global de Rs 750 par tête. Il faut savoir que l’administration de Melrose a dépensé une somme de Rs 7 millions sur l’achat de produits en dix mois. Et une somme de Rs 7,2 millions sur d’autres produits achetés de l’extérieur.

Continue Reading

More in Actualité

To Top