Connect with us

[Vidéo]Georgie Joe, cet ado de…79 ans !

Portrait

[Vidéo]Georgie Joe, cet ado de…79 ans !

[Vidéo]Georgie Joe, cet ado de…79 ans !

Georgie Joe, cet ado de…79 ans !

Il ne suffit des fois que d’un signe du destin pour changer la vie d’un homme. C’est le cas pour Georgie Joe, auteur compositeur de ‘Tel papa tel piti’  – un ’45 tour’ comme il aime le dire – qui a lancé sa carrière. A bientôt 80 ans, le chanteur de séga de Vacoas, n’a pas perdu une parcelle de sa voix. Rencontre avec un homme qui a fait du séga sa vie et de sa vie un séga. ‘Mo raconte mo la vie’…

Nous l’avons rencontré confortablement assis dans son salon, un petit grog à la main, une cigarette à moitié consumée aux lèvres et sa radiocassette jouant en sourdine à ses côtés. « Pourquoi pas ? C’est mon pêché mignon, un petit verre de temps en temps me permet de m’évader. Ce sont ça les joies de la vie”. Et en guise d’évasion, il nous offre un long voyage dans le temps, à l’époque où ses chansons attiraient des foules dans les fancy-fairs.  « Ah c’était la grande époque. Mais dites-vous bien que ma carrière a débuté comme ca, sur un coup de destin ». En fait, même s’il chantait « comme ça, pour me faire plaisir », sa vraie carrière débuta après avoir remporté un ‘radio-crochet’ organisé par la MBC. On était dans les années 50. “Je me souviens très bien. C’était tout juste après le cyclone Carol”. ‘Mo raconte mo la vie’, son premier ’45 tour’ allait le propulser. S’en suivit, ‘Tel papa tel piti, ‘Mama’ et bien d’autres ségas encore, qui ne sont en fait que des anecdotes de sa vie, racontées en chanson.

Pour preuve, un des succès de Georgie Joe prend naissance d’une mésaventure avec son regretté pater. « Mon père et moi on était, disons un peu grisé, même un peu plus ce soir-là et nous sommes tombés dans un caniveau tout près de chez moi. Le lendemain, je devais enregistrer un ’45 tours’ chez Gérard Cimioti et je n’avais aucune idée de ce que j’allais chanter. Cette petite mésaventure m’a inspiré et le soir même, j’ai composé ‘Tel papa, tel piti ».

L’arrivée de sa fille, Christiane, celle qui le pouponne, le ramène sur terre. « Je vous présente Christiane. Je suis père de 7 enfants, dont Christiane, Christine, Christiana, Christophe et … Michelle, Suzy et Steeve ». Pourquoi ne pas avoir continué la série des Chris, osons-nous demander par pure curiosité ?

« Vous plaisantez ? Il n’y avait plus de nom commençant par Chris ». Comme quoi, même à 79 ans, Georgie Joe conserve cette dose d’humour contagieuse qui nous a fait aimer sa compagnie. Nous prenons congé du ‘jeune homme’ avec la promesse que nous irons assister à son concert le 17 juin à Petite-Rivière et de venir prendre un petit grog chez lui bientôt. Oh oui, nous irons ! “Il est trop cool le mec“, dirait un ado… comme Georgie Joe !

More in Portrait

To Top