Connect with us

La caverne aux trésors de Goorooruth Chuttoo

Découverte

La caverne aux trésors de Goorooruth Chuttoo

La caverne aux trésors de Goorooruth Chuttoo

La caverne aux trésors de Goorooruth Chuttoo

Situé dans une petite impasse de Rose-Belle le musée de la petite collection cache des trésors inestimables. Ce musée dédié aux vieux objets et véhicules ayant appartenu à nos ancêtres. Un lieu qui définitivement mérite d’être visité. Découverte…

Dans un endroit perdu aux confins de la ville de Rose-Belle se trouve le musée de la petite collection cachant des trésors inestimables. Ce musée, véritable machine à remonter le temps, nous bascule en effet dans le passé. Une fois sur les lieux on ira de surprise en surprise. On tombe sur un magnifique camion de la marque Bedford immatriculé S556 B. Il est soigneusement rangé à l’abri des intempéries dans un garage. Ce camion a été transformé par Goorooruth en un musée mobile dans lequel il sillonne le pays pour partager sa passion . A l’occasion de chaque sortie du véhicule, un thème précis est choisi.

Les objets entassés dans la cour de Goorooduth laissent sans voix, et suscite une forte envie de faire d’autres découvertes. On découvre des pièces incroyables : Une couveuse à pétrole ; un « Frigidaire » fonctionnait avec le pétrole un rickshaw à trois roues ; une dizaine de vélos anciens de différents modèles ayant souffert l’usure du temps ; deux vespas 55CC se trouvant dans le même état ; aussi un wagon de train vestige de l’histoire ferroviaire du pays. Accrochés, au mur de sa cour, plusieurs panneaux antivieux en métal et en bois. Un « tawa » converti en panneau d’affichage : « Pa kokin banane to lame pou pourri ».

Notre légitime curiosité sera satisfaite, lorsque Goorooduth nous invite à visiter sa maison ou plutôt son musée. Du jamais vu, mais pourtant bien réel ! Goorooruth Chuttoo qui en a eu l’idée après avoir laborieusement transformé sa résidence à Rose Belle en musée. On y trouve des pièces de tout genre collectionnées au prix d’efforts soutenus que seule la passion peut engendrer. Fier de sa réalisation, il a voulu faire découvrir ce qu’il appelle son trésor à un plus grand nombre de Mauriciens. C’est aujourd’hui une réalité. Les murs recouverts de photos, nous entraine dans le passé. On fait la connaissance des coolies ayant voyagé à bord du bateau Prince Albert ainsi que des ustensiles de cuisine ayant appartenu aux coolies à l’époque de leur déplacement dans les années 1800.

Pour Goorooduth, chacun des objets a une histoire à raconter et il tient à dire que bon nombre proviennent de l’héritage de sa propre famille. Goorooduth est un collectionneur hors du commun. Il nous a fait voir des coupures de journaux ainsi que des photos relatant l’histoire de la colonisation.  Des vieilles machines à coudre, des vieux jouets. En prime, des vielles boites de cigarettes, des chopines de boissons gazeuses, des porte-clés en tout genre ainsi que des tickets de train et de cinéma.  De plus, parmi, son immense collection vous trouvez, le premier appareil photo à avoir touché le sol mauricien.

Dans le cadre de la journée mondiale de la télécommunication qui sera célébrée le mercredi 17 mai, « Le musée de la petite collection » prévoit une exposition intitulée « A nou Koze ». A cette occasion, plus d’une centaine de téléphones anciens seront exposés. Le musée sera ouvert au public du 17 au 26 mai de 9 heures à 17 heures tous les jours. Après l’exposition les téléphones seront vendus au chinois a déclaré le collectionneur. Une occasion à ne pas manquer.

Wendy Aliphon

Continue Reading

More in Découverte

To Top