Connect with us

Facebook annonce une suppression des contenus violents pour lutter contre le terrorisme

Monde

Facebook annonce une suppression des contenus violents pour lutter contre le terrorisme

Facebook annonce une suppression des contenus violents pour lutter contre le terrorisme

Le réseau social le plus connu du monde, aura réagi vite suite à la rencontre entre Theresa May et Emmanuel Macron. Sa direction songe bien sérieusement à un plan d’action pour lutter contre le terrorisme qui ne cesse de grandir : il veut abolir l’apologie du terrorisme sur Internet.

C’est dans son communiqué que Facebook fait une annonce qui en surprendra plus d’un : le réseau social annonce qu’il y aura une suppression des contenus violents. Pour faire simple, tout ce qui relève de contenus apportés par les agents de communication de Daech et Al-Qaida, c’est-à-dire toute cette propagande que le réseau social a horreur de voir sera prochainement supprimée automatiquement. Mais comment ? “L’intelligence artificielle. Chez Facebook, ce sont plus de 150 personnes qui travaillent exclusivement ou prioritairement à la lutte contre le terrorisme. Parmi lesquels des experts académiques, d’anciens procureurs, des analystes et des ingénieurs”, a répondu la directrice de la politique de Facebook, Monika Bickert.

Ces personnes sont les mêmes qui auraient développé un outil utilisant l’Intelligence Artificielle dans le but de repérer les récidivistes. Parmi les techniques utilisées pour trouver les contenus terroristes avant que quiconque ne puisse les voir, on comptera la “correspondance d’images” et la “compréhension du langage”, tout ceci étant directement lié à la base de données pour rechercher les individus.

Emmanuel Macron avait annoncé le 10 avril 2017 que les géants de l’Internet seraient soumis à une obligation absolue de résultatsClairement, en évoquant “les géants de l’Internet”, l’actuel président parlait bien entendu des plateformes telles que Google, Facebook ou encore Twitter, si ce n’est d’autres. De toute évidence, Mark Zuckerberg a pris cette “menace” très au sérieux puisqu’il a aussitôt cherché à trouver un moyen afin de mettre fin à la propagande terroriste, en mettant en place une intelligence artificielle qui détecterait automatiquement tout type de vidéo susceptible d’être supprimée. Ces géants de l’internet sont en effet régulièrement accusés de ne pas en faire assez dans la lutte contre le cyber-djihadisme.

(source internet)

More in Monde

To Top