Connect with us

La huitième élection partielle de l’histoire se profile à l’horizon

Actualité

La huitième élection partielle de l’histoire se profile à l’horizon

La huitième élection partielle de l’histoire se profile à l’horizon

La huitième élection partielle de l’histoire se profile à l’horizon

C’est aux alentours de 23 heures vendredi 18 juin que le député Roshi Bhadain a précisé sa position. Le leader du Reform Party a annoncé, à la fin de son intervention sur le budget 2017/2018, qu’il prendra ses distances du Parlement la semaine prochaine, si le projet Metro Express est approuvé par les parlementaires.
Dans la perspective où il va de l’avant avec sa démission et qu’une élection partielle soit organisée au no.18, ce sera la huitième fois à Maurice que des électeurs d’une circonscription précise seront invités à se rendre aux urnes. La première a eu lieu le 21 septembre, 1970 qui a ouvert toutes grandes les portes du Parlement au candidat du Mouvement Militant Mauricien, Dev Veerasawmy. La dernière fois que les électeurs d’une circonscription ont été appelés à voter fut le 1er mars 2009 au No.8 (Quartier Militaire/Moka) qui a vu la consécration de Pravind Jugnauth, du MSM, qui avait recueilli 52% de voix (15 018), contre Ashock Kumar Jugnauth (42,04% – 12 756 voix), sous la bannière du MMM.

 Les élections partielles à Maurice

  • 1er mars, 2009 – No.8 (Quartier Militaire/Moka) : Ashock Jugnauth perd son siège de député de la circonscription No.8 après qu’il fut déclaré coupable de fraude et de corruption par la Cour Suprême. Les élections partielles qui s’en suivirent, virent l’entrée de Pravind Jugnauth, du MSM, au Parlement. Il allait recueillir 15 918 voix, contre 12 756, attribuées à Ashock Jugnauth. Il faut noter que le Parti Travalliste décida de ne pas présenter de candidat à ces élections.
  • 19 septembre 1999 – No. 20 (Beau-Bassin/Petite-Rivière) : Xavier-Luc Duval remporte les élections partielles dans la circonscription No.20. Il s’était présenté comme candidat sous la bannière de l’Alliance Parti Travalliste-PMXD et a recueilli 13 192 voix. Françoise Labelle (Fédération MMM/MSM) allait être battue par un écart de près de mille voix (12 192).

  • 5 avril 1998 – No.9 (Flacq/Bon Acceuil) : Satish Faugoo (PTr) remporta haut la main les élections partielles à (Flacq-Bon Acceuil) par près de 1 500 voix d’avance (14 045) sur son adversaire du MSM, Aneerood Jugnauth (12 571). Faugoo représentait le Mauritius Labour Party. Fait intéressant à noter, le candidat de l’Alliance National, composée à cette époque du MMM et du Parti Travalliste et dont le candidat était Madan Dullooallait recueillit 5 239 voix. Ces élections ont été provoquées par le décès du ministre d’alors, Gian Nath.

  • 29 janvier, 1995 – No.19 (Stanley/Rose-Hill) : La citadelle mauve de l’époque, Stanley/Rose-Hill a largement dominé la joute électorale contre l’Alliance MSM/RMM en janvier 1995. Les deux candidats du PTr/MMM, Paul Bérenger et James Burty David allaient malmener Jean-Claude de L’Estrac et Shirin Aumeeruddy/Cziffra par plus de 6 000 voix. Battus également les deux porte-drapeaux du PMSD, Ram Mardemootoo et Violet Moothia. Le leader du MMM récupéra son siège au Parlement et entrainera dans son sillage, son collistier, James Burty David. Les votants de cette circonscription avaient été invités aux urnes après la démission du Parlement du leader des Mauves et de ce même de L’Estrac.

  • 18 octobre 1992 – No.3 Port-Louis Martime/ Port-Louis Est : Trois ans seulement après des élections partielles au no.15, les electeurs, cette fois de la 3e circonscription qui furent appelés à se rendre aux urnes le 18 octobre, 1992. Deux forces s’affrontaient, soit celle de l’Alliance MSM-MMM et le parti Hizbullah. Le candidat de l’Alliance, Ahmad Essouf, allait sortir gagnant de cette joute avec 52,61 de votes. Cehl Meeah furt le premier battu avec 35,73% de voix.

  •  11 juin 1989 – No. 15 – La Caverne/Vacoas : A la suite de la démission du député de l’opposition, Ivan Collendavelloo (Union MMM-MTD), le 23 mars 1989, les électeurs furent appelés aux urnes les 11 juin 1989 dans la circonscription No. 15. Cyril Curé, de l’Alliance MSM/Mauritius Labour Party, remporta le siège avec 48% de votes devant Ivan Collendavelloo (47,73%).

  • 21 septembre 1970 No.5 – (Pamplemousses/Triolet) : Ce 21 septembre 1970, Maurice accueillait pour la première fois de son histoire des élections partielles. 81,2% de votants se rendirent aux urnes pour cette première. Dev Veerasawmy (MMM) avec 8 464 voix allait sortir largement en tête devant Ramnath Laksmiprasad (3 103 voix).

More in Actualité

To Top
X