Connect with us

Le marchand de fruits qui assiste à l’atterrissage d’avion depuis 15 ans

Rencontre

Le marchand de fruits qui assiste à l’atterrissage d’avion depuis 15 ans

Le marchand de fruits qui assiste à l’atterrissage d’avion depuis 15 ans

Le marchand de fruits qui assiste à l’atterrissage d’avion depuis 15 ans

Vous assistez au décollage d’avion depuis la route à l’aéroport ? Pourquoi ne pas en profiter pour déguster un ananas frais avec du « disel pima » et de la « compote » de tamarin ?
Au bord de la route A10, en direction de Blue Baie, nous apercevons un petit stand de fruits. On fait une pause pour faire la connaissance de Nunkhur. Agé de 59 ans, cet habitant de la région cultive lui-même ses fruits sur un terrain en face de la piste d’atterrissage de l’aéroport Sir Seewoosagur Ramgoolam. Tous les jours, les fruits tombent des arbres pour « atterrir » sur la table de Nunkhur.

Papayes, bananes, ananas, pamplemousses, citrons et mandarines sont disposés sur le stand ainsi que des « confits », soit des fruits de citère et des mangues disposés dans des pots au grand plaisir de ses fidèles clients.
Nunkhur a toujours été un marchand de fruits et est installé là il y a maintenant 15 ans. «Monn trouve sa later la ici et monn loué li pou mo plante mo bann fruits. Lerla monn commence van li ici même ». Ses clients sont plus souvent les habitants de Blue Baie « bann la quand zot passer zot arrêter pou aster fruit. Sinon ou capav gagne bann lezot dimone mais touriste pas arreter selma ». Tout en servant des clients, ce dernier explique sa journée. Le matin, le travail commence à 8hr30 « mo vinn la gramatin et nou arret travail vers 6hr30 a soir ». Mais il ne reste pas là toute la journée, un proche vient prendre la relève à 3hr de l’après-midi. « Li li vini 3hr lerla mo aller, li rester ziska 6hr quand travail fini».

Les clients partent. Il se place derrière son stand pour éplucher un ananas qu’il va ensuite découper tout en gardant l’œil sur le tarmac en face. Tout à coup un grondement se fait entendre. Un avion est sur le point d’atterrir. Le spectacle est à couper le souffle. Spectacle dont Nunkhur ne se lasse toujours pas après 15 ans. Nous le quittons avec un stock de fruits confits et le sourire timide de Nunkhur qui accueille déjà son prochain client.

Isabella Ayady

Continue Reading
You may also like...

More in Rencontre

To Top