Connect with us

[vidéo] L’incontournable « sept cari » de Sathuda….

Entrepreneur

[vidéo] L’incontournable « sept cari » de Sathuda….

[vidéo] L’incontournable « sept cari » de Sathuda….

Ça vous dit de déguster un « sept cari », servis dans des assiettes en forme de feuilles de banane? Une seule adresse: Banana Leaf, rue Sir Virgile Naz, à Port-Louis. Le Point vous emmène dans l’univers de la cuisine typiquement tamoule…

Vendredi, 11h30. Un délicieux parfum de masala émerge de la cuisine. Nous sommes dans le couloir menant à Banana Leaf, l’endroit idéal pour le plus grand plaisir de nos papilles. C’est ici même que de nombreux fonctionnaires et autres mauriciens viennent déguster le fameux « sept cari ». Rien qu’en l’évoquant, on a l’eau à la bouche!

Les plats incontournables consistent du ‘dhal brinzel, pom de ter, ziromon, zaricot vert, jacques, banane rapé, rasson, payasam (sagoo) et appalam’. Ce plat est toujours accompagné par une pâte de piment dite ‘zachar pima’. Le tout accompagné du riz blanc. Sans oublier le « panacon », une boisson rafraîchissante concoctée à base du tamarin, du citron, d’un mélange d’élaïti et de gingembre sec.

Banana Leaf, c’est déjà 11 années d’existence. Banana Leaf, c’est aussi Sathuda Amourdon Pillay. Le propriétaire s’est bâti une solide réputation avec son fameux « sept cari ». Si bien que toutes les tables sont occupées à 11h30. Passée cette heure, ceux qui s’y présentent devront prendre leur mal en patience le temps qu’une table se libère.

Ce fameux « sept cari » a rendu ‘Sathuda’ célèbre sur le plan international. Outre les Mauriciens, des étrangers s’y viennent aussi pour déguster ce plat avec un mélange d’épices aromatiques.

Banana Leaf propose aussi d’autres spécialités comme le « cari virundu ». Un plat à base d’abats de bouc, du ‘rasson’ et d’une salade de laitue.

Pour toutes réservations, il faut contacter le Banana Leaf sur le 5 767 0506.

 

 

 

 

 

More in Entrepreneur

To Top