Connect with us

[vidéo] Pâtisserie Eclair: le gâteau éclair le propulse au sommet

Entrepreneur

[vidéo] Pâtisserie Eclair: le gâteau éclair le propulse au sommet

[vidéo] Pâtisserie Eclair: le gâteau éclair le propulse au sommet

Pâtisserie Eclair: le gâteau éclair le propulse au sommet

Non, il n’est pas pâtissier, mais restaurateur. Pourtant, les délices de Nizam Ismael Vavra, connus comme pâtisserie Eclair connaissent un succès foudroyant. Et ce depuis 32 ans. Le Point a baladé son caméscope à la rue Monseigneur Gonin. Bienvenue au monde de l’éclair…

En 1985, Nizam Ismael Vavra, 59 ans, décide de se mettre à son propre compte. Mais il devra choisir entre restaurant et pâtisserie. L’emplacement à la rue Monseigneur Gonin (ex-Bourbon) étant non approprié pour opérer un restaurant, Nizam opte pour la pâtisserie. Novice, il prend le risque. Il y apprend le management, la gestion de production ou encore la livraison.

Profitant de son expérience acquis auprès du Restaurant et Pâtisserie Underground après son retour de France en 1980, Nizam se lance avec l’aide de deux employés.
En 1985, la pâtisserie Eclair voit le jour. En peu de temps, ses délices deviennent une référence grâce à la qualité de ses gâteaux. Et l’éclair est sans aucun doute l’un des gâteaux phares de la maison.

Aujourd’hui, la pâtisserie Eclair est une entreprise familiale. Après la pâtisserie Eclair, Nizam occupe un autre espace au Citadel Mall. Connu comme Café Eclair, ce commerce est géré par les enfants Vavra. Et emploie une dizaine de personnes dont trois pâtissiers et deux aide-pâtissiers. « Je suis sur mes pieds dès 4h30 du matin. Et le premier gâteau sort du four à 6h30. Nos gâteaux sont confectionnés au jour le jour. Et nos délices coûtent Rs 22 pièce », annonce Nizam avec fierté.

Après la rue Monseigneur Gonin et Citadel Mall, Nizam est en négociation pour l’ouverture d’un autre commerce dans la capitale. Surprise, surprise!

Continue Reading
You may also like...

More in Entrepreneur

To Top