Connect with us

Anoska : Ce village hors du temps 

Découverte

Anoska : Ce village hors du temps 

Anoska : Ce village hors du temps 

Prev1 of 2
Use your ← → (arrow) keys to browse

Anoska : Ce village hors du temps

Sommes-nous en 2017, à l’heure où on parle de métro, d’île intelligente et d’iPhone ? Une visite à Cité Anoska nous ramène vers cette triste réalité : ce petit village où vivent près d’une centaine de familles, est déconnecté du reste du monde. Isolés, coupés de tout, les habitants ne savent plus à quel saint se vouer pour avoir un minimum de confort. Des routes, un service de voierie, des infrastructures publiques et un centre de loisir, qui auraient pu relancer les activités de ce village situé au 5e mile, à Curepipe. C’est tout ce qu’ils demandent.

C’était jeudi, à la mi-journée. Notre équipe s’est rendue sur place après une visite en décembre dernier pour constater de visu l’évolution de la situation à Anoska. Parce qu’entre-temps, il y a eu d’autres promesses faites par les autorités et plusieurs Organisation non gouvernementale. Mais les choses en sont restées là on les avait laissées, ou sinon empirées. Poubelles remplies au ras bord, décrépitude du seul lieu de rencontre du village, qui sert aussi d’école maternelle et autres réunions de la communauté, tout est dans un parfait état d’abandon.

Pire, les quelques rares habitants qui ont accepté de se confier évoquent un sentiment de ras le bol généralisé qui gagnent les villageois. Ils ne croient plus en rien. « On nous a promis tellement de choses qu’on ne croit plus en rien et personne », dit cette vielle dame de 77 ans native de Rodrigues, tout comme la majorité des anciens du village. Pourtant, lorsqu’ils ont été déplacés en 1999, ils croyaient fermement que les choses iraient mieux pour eux, vu qu’ils se rapprochaient d’une ville, dont Curepipe. Pour comprendre, il faudra remonter à cette date, où pour les besoins de la construction du Midlands Dam, le gouvernement d’alors, déplaça les 77 familles pour les reloger à Curepipe. Bien sûr, des promesses leur ont été faites, comme ils l’affirment. Mais bien vite, ces familles se sont retrouvées dans des maisons composées d’une unique pièce, d’une petite cuisine et d’une minuscule salle de bain.

Prev1 of 2
Use your ← → (arrow) keys to browse

More in Découverte

To Top