Connect with us

Les immortels sentinelles de la capitale

Découverte

Les immortels sentinelles de la capitale

Les immortels sentinelles de la capitale

Prev1 of 4
Use your ← → (arrow) keys to browse

Nombreux sont les statues de notre capitale. Qui sont-ils et pourquoi ils veillent sur Port-Louis depuis la nuit des temps ? Ils ont tous, d’une manière ou d’une autre, marqué l’histoire du pays d’une manière ou d’une autre   comme gouverneur, ministre, esclavagiste, justicier, artiste, reine entre autres. Nous vous invitons à faire la connaissance de ces illustres tribuns.

Alphonse Ravaton (Ti-Frer) a vécu 92 ans du 22/04/1900- 17/06/1992. Il est considéré comme « le roi du séga mauricien » et « le père du patrimoine musical de l’océan indien ».

 

Adrien D’Epinay né le 6 février 1794 (Isle de France-Ile Maurice) – 9 Décembre 1839. Au début du 19ème siècle il a aidé à fonder la Société royale des Arts et des Sciences de l’île Maurice, le Bank de Maurice et le premier quotidien indépendant de l’Ile « Le Cernéen ».

Anjalay Coopen Soondrun Pavattan était une militante  morte le 27 septembre 1943 à Belle Vue Harel, Assasinée lors d’une fusillade  contre les oppressions et pour les droits  des travailleurs et la lutte pour la libération des femmes.

Basdeo Bissoondoyal, (1906-1991) était un révolutionnaire patriote et un philosophe.

Charles-Édouard Brown Sequard, (8 avril 1817 – 2 avril 1894) Physiologie et neurologiste, qui en 1850, a été le premier à décrire ce qu’on appelle aujourd’hui le Brown-Sequard Syndrome

Sir Seewoosagur Ramgoolam, (18 septembre 1900- 15 décembre 1985). Ancien Premier ministre puis gouverneur général de Maurice. Il est considéré comme le « père de la nation » mauricienne .

Prev1 of 4
Use your ← → (arrow) keys to browse

More in Découverte

To Top