Connect with us

Une Pakistanaise réclame la nationalité mauricienne

Une Pakistanaise réclame la nationalité mauricienne

Sociéte

Une Pakistanaise réclame la nationalité mauricienne

Une Pakistanaise réclame la nationalité mauricienne

Une Pakistanaise réclame la nationalité mauricienne

Elle souhaite faire de Maurice son pays d’adoption. Atiya Z., une Pakistanaise a fait une demande de naturalisation auprès du bureau du Premier ministre. Une demande qui se fait cependant attendre. Mais la jeune femme ne veut pas retourner vivre dans son pays natal…

« I don’t want to go back in my country. I’m happy here. I’ve learned to speak créole. I have a very good job. My daughters are getting good education ». C’est le cri de coeur d’une mère aux autorités mauriciennes. Une mère qui rêve un meilleur avenir pour ses deux filles dont l’une en Forme 1 et l’autre en Forme 2.

A Maurice depuis bientôt 18 ans, Atiya parle couramment le créole. On n’a pas l’air d’être en face d’une étrangère. Petite de taille et ferme dans ses propos, cette mère de deux enfants, malgré ses déboires, a pris goût à notre île.

Mariée en l’an 2000 à un Mauricien, elle a été contrainte de vivre séparément après deux ans de vie commune. Avec un enfant dans les bras, Atiya a survecu.
Quelques temps après, par l’entremise d’un proche, la jeune femme rencontre un divorcé. Et ils se lient d’amitié. Mariée religieusement, elle donne naissance à un autre enfant. Mais ce moment de bohneur sera de courte durée. Après deux ans, le divorcé décide de déserter le toit conjugal pour aller vivre auprès de son épouse. Atiya se retrouve à la rue.
Sans emploi, sans maison, Atiya en compagnie de ses deux enfants ne sait plus à quelle porte frapper. Elle recherche de l’aide auprès de ses ex-époux. Mais sa présence dans l’île commence à gêner.
Selon la jeune femme, une demande en ce sens a été formulée auprès de l’immigration en vue de la déporter. Mais sans succès. En 2007, Atiya est parvenue à obtenir un permis de résidente. Le temps que sa fille ainée atteint ses 18 ans. « I appeal that iIdon’t have anyone left in Pakistan. I wanted to stay here, work and give my daughter a good life. I suffer a lot. So I rent a house and I’m living with my daughters. »

Dépendante financièrement, Atiya songe à l’achat d’une maison. Mais elle est bloquée par les procédures administratives. En 2016, la jeune femme décide de faire une demande auprès du bureau du Premier ministre. Une demande faite à travers le Citizen Support Portal. « I’m just helpless that i still don’t have my mauritian nationality since 18 years so that i can have my own house and help my daughters. I can’t even buy a laptop for them », se désole-t-elle.

Pour faire une demande de nationalité mauricienne, un demandeur doit produire les document suivants: acte de mariage, acte de naissance des deux époux, passeport du demandeur et une attestation du temps passé sur le territoire national. Ce document est fourni par le bureau de l’Immigration.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Continue Reading

More in Sociéte

To Top