Connect with us

INSA: Et si les anticorps du crocodile pouvaient combattre le choléra

INSA: Et si les anticorps du crocodile pouvaient combattre le choléra

Monde

INSA: Et si les anticorps du crocodile pouvaient combattre le choléra

INSA: Et si les anticorps du crocodile pouvaient combattre le choléra

Des étudiants chercheurs français de l’Institut National des Sciences Appliquées (INSA) à Toulouse et Lyon, ont mis en place une théorie comme quoi, les crocodiles pourraient lutter contre le choléra. D’ailleurs, ils étudient actuellement l’organisme du crocodile de près pour tenter de trouver une nouvelle manière de combattre cette maladie.

Ils sont à neuf étudiants sur ce projet. Ils ont commencé les recherches depuis janvier dernier. Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), le choléra tue encore entre 21 000 et 143 000 personnes annuellement.

La bactérie du choléra est souvent présente dans de l’eau croupie qui, après des catastrophes naturelles ou des guerres, ne peut-être filtrée efficacement. Pour l’instant, les pastilles de chlore pour purifier l’eau sont la seule solution. Mais elles ne sont pas adaptées aux situations d’urgence. D’où l’idée d’utiliser les qualités de certains anticorps présents dans l’organisme du crocodile, qui lui n’attrape pas le choléra dans les marécages où il vit.

Afin de diffuser les substances reproduisant les défenses du crocodile qui vont aller tuer les bactéries du choléra, les étudiants ont imaginé une sorte de sachet de thé qui réunira plusieurs micro-organismes et molécules avec chacun un rôle précis. D’abord pour détecter la bactérie responsable, puis pour l’éliminer à l’aide d’une levure.

Avec le projet “crocodile”, l’équipe d’étudiants toulousains et lyonnais est en lice pour l’IGEM 2017, le prestigieux concours de biologie synthétique organisé par le Massachusetts Institute of Technologies (MIT) qui se tiendra à Boston du 9 au 13 novembre.

More in Monde

To Top