Connect with us

Laura Beg-Ramanisum sacrée “Mrs Superstar” en Afrique du Sud

Actualité

Laura Beg-Ramanisum sacrée “Mrs Superstar” en Afrique du Sud

Laura Beg-Ramanisum sacrée “Mrs Superstar” en Afrique du Sud

Laura Beg-Ramanisum a été sacrée Mrs Superstar 2017, concours qui s’est tenu samedi dernier à Durban, en Afrique du Sud. Le Point a recueilli ses impressions , au téléphone, après cette consécration…

Laura Beg-Ramanisum sacrée "Mrs Superstar" en Afrique du Sud

Que représente l’aventure Mrs Universe pour vous?

C’est une très belle et grande aventure, où j’ai découvert d’autres artistes de nations différentes. Ce sont surtout des femmes du monde qui militent pour plusieurs causes en fonction de la réalité de leur pays. Certains se battent pour les jeunes ou encore contre  la pauvreté. C’était un grand moment d’émotion mais surtout de partage qui a eu lieu entre la gente féminine. Souvent lors des conversations, beaucoup de témoignages intenses et poignants qui ressortaient. A titre d’exemple dans certains pays naitre femme est une humiliation. D’autres ont connu viol, mutilation, entre autres tortures. Ça me rappelle qu’on a de la chance d’être née mauricienne dans un climat d’amour, d’affection et de moralité. On se racontait les vécus et partageait sur les cultures respectivement. Pour moi c’est un tremplin d’avoir vécu cela, soit côtoyer toutes ces personne. Pour moi, il était surtout question de faire reconnaitre et découvrir la femme mauricienne.

Comment ce concours peut aider la femme dans son quotidien ?

Mrs Universe n’est point un simple concours de beauté basé sur le physique. A priori cela englobe tout ce qui concerne la femme mariée, au foyer, des femmes d’affaire, des militantes. Une femme peut apporter une voix ou représenter les sans-voix à sa manière, et ce peu importe le domaine. D’ailleurs, il y avait des conférences où on parlait de notre contribution dans notre patrie.

Qu’en est-il de Mrs Superstar ?

Cette année c’est la première fois où l’organisation a attribué le titre de Mrs Superstar. Personnellement, lorsque je l’ai reçu, je trouvais le titre un peu prétentieux mais j’étais un peu la mascotte du groupe surtout que je m’étais liée d’amitié avec toutes. En vrai, c’était toujours moi qu’on mettait devant quand il fallait affronter le public. (Rires). Toutes les autres disaient « Allez Laura ». Ils ont eu l’occasion de me découvrir, de m’accepter mais surtout de découvrir mon talent. C’est ce qui m’a valu le sacre de Mrs Superstar. J’en suis honorée tout en restant simple.

 L’Afrique du Sud représente quoi à vos yeux ?

2017 est l’année où je me suis rendue le plus sur le continent africain pour le compte de Coke Studio. Cependant, c’est un pays qui représente beaucoup pour moi. Maurice fait partie de l’Afrique, de nos racines et et de notre culture.

Comment le sacre de Mrs Superstar peut contribuer à votre carrière ?

Là-bas le titre de Mrs Superstar est très prisé par les journalistes. Ça les amènent à me découvrir et parler de mon métier.

Pensez-vous que la femme mauricienne doit participer à ce genre de concours ?

Bien évidemment, quel que soit le concours, Mrs Universe ou autres.  Ce genre de concours permettra à la femme mauricienne de vivre et découvrir des belles choses qui ne peut qu’être favorable.  De plus, ça l’encourage à se prendre en main, à ne pas se laisser aller même après le mariage qu’elle soit femme au foyer ou à un métier. Allez-y, osez, vous pouvez réussir comme moi.

More in Actualité

To Top