Connect with us

Paralysie du sommeil : Eveillé, mais incapable de bouger…

Vous êtes vous déjà réveillés la nuit sans être capable de bouger ? Selon vous, quelle en est la raison… scientifique ou surnaturelle ?

Actualité

Paralysie du sommeil : Eveillé, mais incapable de bouger…

Paralysie du sommeil : Eveillé, mais incapable de bouger…

Vous êtes vous déjà réveillés la nuit sans être capable de bouger ? Selon vous, quelle en est la raison… scientifique ou surnaturelle ?

Il n’y a pas plus effrayant comme expérience d’être conscient mais paralysé sans être capable de bouger. Un phénomène qui arrive au milieu de la nuit ou parfois au réveil le matin. Incapacité de bouger et de parler. On l’appelle la paralysie du sommeil et il est défini comme une parasomnie fréquente qui arrive lorsqu’on dort la nuit ou encore au moment du réveil.

Un phénomène qui terrifie plus d’un, selon le Centre d’Information, de Recherches et de Consultation sur les Expériences Exceptionnelles (CIRCEE), au moins 20% de la population aurait fait l’expérience de la paralysie du sommeil, particulièrement à l’adolescence accompagné de l’hallucination n’est pas écarté.
Les principales causes sont la fatigue, le stress, un traumatisme, les troubles nerveux ; dépression et anxiété, le surmenage, un choc après un traumatisme, un événement bouleversant ou de mauvaises habitudes de sommeil. On peut rester dans cet état de paralysique pendant quelques secondes ou minutes. Mais qu’arrive-t-il à notre corps durant cet état de paralysie ?

Nous devons savoir que la paralysie du sommeil est une forme de parasomnie qui peut survenir lors de l’endormissement ou au réveil et ces états sont appelés l’état hypnagogique, et l’état hypnopompique respectivement. Ce dernier débarque avec un sentiment de terreur chez la personne concernée car elle fait face à un état de paralysie et une incapacité de ses mouvements.

Habituellement Notre corps subit paralysie normale celle ou un neurotransmetteur nommé glycine ne permet pas à nos muscles de bouger pendant les rêve. Cependant la paralysie anormale notre corps se trouve entre la veille et le sommeil ses fonctions mécaniques restent bloquées et paralysées au moment du réveil. A ce moment seul les muscles oculaires et respiratoires sont actifs. Le pire reste a venir c’est lorsqu’on réalise qu’on est coincé entre l’éveil et le rêve et qu’on est paralysé panique et peur prennent le dessus.

En général, la personne souffre d’une paralysie du sommeil ressent une pression forte sur son corps ou encore une présence hostile dans sa chambre. Les différents degrés d’hallucinations expliquent cela. Il existe l’hallucination auditive où l’on entend des cris, des bruits et de pas, il y a l’hallucination visuelle qui est caractérisée par la perception de certains objets et visages et il y a l’hallucination kinesthésique telle que les sensations de chute et les vibrations.

Si une personne souffre de la paralysie du sommeil fréquemment il est important de consulter un médecin afin de limiter les conséquences psychologiques. Les médecins peuvent prescrire des traitements ou encore des antidépresseurs selon la gravité de la situation.

Peut-on prévenir la paralysie du sommeil ?

Pour éviter les mauvaises expériences de la paralysie du sommeil, il suffit de se relaxer et d’éviter d’y penser avant d’aller au lit. Une petite liste a évité afin de ne déclencher ce phénomène chez soi :

Évitez les situations stressantes
Essayez d’établir une bonne hygiène de sommeil et des habitudes fixes
Faites des exercices réguliers et des techniques de relaxation
Évitez le dîner tard le soir et surtout les repas très copieux
Adoptez une alimentation saine et équilibrée
Suivez une thérapie antidépressive (en cas de troubles nerveux)
Traitez tous les troubles sous-jacents du sommeil
Évitez une consommation excessive d’alcool
Prenez des infusions et des tisanes à la camomille ou à la verveine pour faciliter le sommeil.

Continue Reading
You may also like...

More in Actualité

To Top