Connect with us

Réunion: Un millier de personnes à l’eau pour réclamer le droit à la mer

Réunion: Un millier de personnes à l’eau pour réclamer le droit à la mer

Océan Indien

Réunion: Un millier de personnes à l’eau pour réclamer le droit à la mer

Réunion: Un millier de personnes à l’eau pour réclamer le droit à la mer

Ils ont été nombreux à répondre à l’appel de l’Océan Prévention Réunion pur dire ‘Non’ à l’interdiction baignade et les activités nautiques hors du lagon. L’annonce de Joseph Sinimalé, le maire de Saint-Paul vendredi sur le début des travaux pour la mise en place d’un nouveau type de protections mieux adaptées aux conditions climatiques ce mois-ci n’a servi à rien.

Depuis 2011, la Réunion fait face à une crise des squales. 21 personnes ont été attaquées par des requins causant la mort de 9 personnes. Ce sont les surfeurs ou des bodyboarders qui sont les victimes. Ce qui fait qu’en juillet 2013, un arrêté préfectoral interdit depuis juillet 2013 la baignade et les activités nautiques hors du lagon. La plage des Roches Noires se trouve hors des zones autorisées. Les Réunions ont rappelé de cette interdiction vendredi dans un communiqué.

Le rassemblement était organisé par l’association Océan Prévention Réunion (OPR) réclame le respect des “droits des Réunionnais à disposer de la mer” et une “vraie protection”, selon indiqué Jean-François Nativel, dirigeant de OPR, site le site www.clicanoo.re.

Un rassemblement interdit par la mairie de Saint-Paul, compte tenu de “l’absence de dépôt en mairie d’une quelconque demande d’autorisation” et des possibles “problèmes de sécurité” et de “graves troubles à l’ordre public”. Mais cela n’a pas empêché les personnes de rester dans l’eau pendant une demi-heure.

More in Océan Indien

To Top