Connect with us

[Vidéo] Elle fabrique des colliers et des portes-clés à base de capsules de bouteille

Elle fabrique des colliers et des portes-clés à base de capsules de bouteilles

Rencontre

[Vidéo] Elle fabrique des colliers et des portes-clés à base de capsules de bouteille

[Vidéo] Elle fabrique des colliers et des portes-clés à base de capsules de bouteille

Elle réalise des merveilles à partir des objets recyclés. Elle, c’est Sylvie Mohun,  une adepte du naturel, bio et tendant de plus en plus vers le zéro déchet. Sylvie Mohun, alias SLY  fabrique des articles à base d’objet recyclé en redonnant vie à des bijoux et des portes-clés à base de capsules de bouteilles. Rencontre avec cette passionnée d’artisanat…

 

C’est dans son atelier à Trou aux Biches que nous rencontrons Sylvie. Vêtue d’un jeans et un top,  les cheveux en bataille, elle s’affaire à mettre de l’ordre dans son atelier là où elle y passe la plupart de son temps. D’origine française et mariée à un Mauricien, Sylvie a déposé ses bagages à Maurice, il y a plus d’une dizaine d’années. Passionnée d’artisanat, elle a eu le  coup de foudre pour notre ile qui, selon elle, regorge de matériaux et d’inspirations. SLY a commencé l’artisanat très jeune.

Elle fabrique des colliers et des portes-clés à base de capsules de bouteilles

Lorsqu’elle était en France, elle ne pouvait vivre de son art, car en métropole le prix des matériaux coûtent les yeux de la tête. « On était quatre copines à vouloir vivre de notre passion qui était l’artisanat. On a donc décidé de quitter la France pour la Réunion où il est plus simple de commercialiser nos produits. J’ai vécu à la Réunion pendant plus de 2 ans avant de rencontrer mon époux et de venir m’installer à Maurice», indique-t-elle, toute souriante.

Elle fabrique des colliers et des portes-clés à base de capsules de bouteilles

SLY se dit très contente d’être à Maurice, car ici elle arrive à trouver de nombreux matériaux à des prix compétitifs. SLY qui a beaucoup voyagé adore flâner dans les marchés d’art, histoire de découvrir les matières, l’harmonie des couleurs. Difficile de connaitre où Sylvie puise exactement ses créations. Pour créer, elle y met tout son cœur. « Je m’inspire de tout et de rien. Je travaille des matières diverses et variées en fonction de mes envies : la laine, l’argile autodurcissante, les perles, le tissu, le bois » avance-t-elle. « J’ai voulu faire quelque chose qui représente vraiment l’ile Maurice, et comme tout Mauricien aime et connaît la fameuse bière Phoenix je me suis dit pourquoi pas et je me suis lancée ». Un choix judicieux! Car, ces porte-clés trouvent preneur facilement. Complètement autodidacte, notre interlocutrice accorde beaucoup d’importance à la finition.

Elle fabrique des colliers et des portes-clés à base de capsules de bouteilles

Avec le temps, SLY a dédié une pièce de sa maison à ses oeuvres. Son petit atelier rassemble aujourd’hui des pelotes de laine, du tissu, des pinces à bijoux et des perles, du bois, des rubans, de la peinture. Contrairement à beaucoup d’autres personnes, notre quadragénaire n’aspire pas à ouvrir une grande entreprise. « J’aime la simplicité. Je ne veux pas que mon atelier devienne une grande firme. J’aime être en contact avec mes clients et faire moi-même mes produits » conclu-t-elle, en toute modestie.

Elle fabrique des colliers et des portes-clés à base de capsules de bouteilles

Continue Reading

More in Rencontre

To Top