Connect with us

Jane Constance : « Rien n’est difficile, il suffit d’être positive »

Jane Constance : « Rien n’est difficile, il suffit d’être positive »

Actualité

Jane Constance : « Rien n’est difficile, il suffit d’être positive »

Jane Constance : « Rien n’est difficile, il suffit d’être positive »

«Je suis fière et honorée de véhiculer les valeurs de l’UNESCO ». Des propos tenus pas Jane Constance, nommée récemment Artiste de l’UNESCO pour la Paix. 17 ans, étudiante, talentueuse chanteuse, qui a remporté le concours The Voice Kids en France, parmi toutes ces honneurs, on oublierait presque que Jane Constance est non-voyante de naissance.

 

  • Vous avez 17 ans, ambassadrice de l’UNESCO, vainqueur de The Voice Kids, comment gérez-vous tout ça ?

Je suis d’abord fière et honorée pour les responsabilités après de l’UNESCO. J’assume pleinement et je vais prôner les valeurs de l’UNESCO dans le monde pour les deux prochaines années. On m’a choisi, j’accepte mes responsabilités et je sais que je serais très sollicité de tout part, mais je gère. Je garde cependant en tête que mes études demeurent ma priorité pour le moment. Je suis actuellement en lower 6.

 

  • Voulez-vous vous dire que vous mettez au placard votre carrière d’artiste ?

Bien sûr que non. D’ailleurs, mon deuxième album sort en février prochain.

 

  • Parlez-nous en…

Vous n’en saurez rien avant février (rire).

 

  • Est-ce secret à ce point ?

Pourquoi posez-vous des questions auxquelles vous n’aurez pas de réponse ?

 

  • Vous repartez donc pour Paris pour l’enregistrement… C’est pour quand ?

L’enregistrement a déjà été fait à Paris.

 

  • Racontez-nous comment avez-vous commencé à chanter jusqu’à votre passage à The Voice Kids !

J’ai débuté avec mon père à l’âge de 5 ans et le piano à 7 ans. J’ai toujours chanté, tout le temps avec mon père. Le plus important dans la vie c’est de garder le sourire, dans la vie comme sur scène, le public le ressent. A The Voice j’ai été naturelle et le public a aimé ça.

 

  • Jane Constance, vous mettez-vous dans la peau d’une vedette ?

Certainement non. Je suis une chanteuse, une artiste, une étudiante. Je suis sollicitée de tout part, pour des photos, des autographes. J’essaye de m’y faire avec le sourire. Je réponds aux invitations quand je peux, tout en gardant en tête que je suis jalouse de ma vie privée, qui, il faut le dire, est quelque peu diminuée.

 

  • Si je vous disais, mon père est mon meilleur ami…

C’est le cas pour mon père, qui m’a mis sur la voie de la musique et qui m’a tout appris. Mon handicap ne le gêne pas, on a appris à travailler ensemble, à jouer de la musique ensemble. On forme un beau duo. A travers ses yeux, mon dernier album lui est d’ailleurs dédié.

 

  • Un dernier mot !

A travers tes yeux est partout sur les réseaux sociaux. J’invite tout le monde à le voir et l’écouter. Cela m’aidera pour la suite de ma carrière.

 

More in Actualité

To Top