Connect with us

[vidéo] Les Boodhoo, piqués par la passion de l’abeille

Entrepreneur

[vidéo] Les Boodhoo, piqués par la passion de l’abeille

[vidéo] Les Boodhoo, piqués par la passion de l’abeille

A comme Abeille, B comme Boodhoo. M comme miel! Les Boodhoo ont tous été piqués par la passion de l’abeille. Fabrication de ruches et matériels apicole, le miel n’a aucun secret pour eux. Le père, Anand Boodhoo, a su transmettre la valeur du travail, de respect de la nature ainsi que son amour des saveurs authentiques à son fils Vashish et  à son neveu Veermal Hurry . Le Point est allé à la rencontre de cette famille d’apiculteur…

«Dans la vie, quand on est passionné, on y arrive toujours. Il n’y a aucune raison de ne pas réussir» : c’est en partant sur ce principe qu’Anand Boodhoo est devenu aujourd’hui  un apiculteur autodidacte. Sa passion pour l’apiculture remonte à son adolescence. « À l’époque, j’allais travailler avec un monsieur qui a été lui-même apiculteur. Le voyant à l’œuvre, j’ai voulu apprendre et devenir comme lui »,  déclare l’apiculteur tout fièrement. Anand a donc fait son choix à partir de là. Depuis, son intérêt pour les abeilles et la fabrication du miel ne sont jamais retombés. Cet habitant de Flacq compte à ce jour plus d’une cinquantaine de ruches sur divers sites à Maurice.

Comme le dit si bien cette expression, les chats ne font pas des chiens, le fils Vashish et le neveu Veermal ont décidé de suivre les traces d’Anand et tout deux ont naturellement emprunté le même chemin pour assurer la pérennité du business.  « J’ai toujours su que j’allais reprendre le flambeau à mon père, car depuis tout petit, je suivais papa sur les sites pour connaître et apprendre les abeilles. C’est un art», avance Vashish tout souriant.  Et pour sûr, Vashish n’a pas son pareil en tant qu’apiculteur.

Aux direx de nos interlocuteurs, être apiculteur c’est avant tout aimer son métier, être proche de la nature et des abeilles et être polyvalent, car chaque journée est différente. Autre chose importante pour cette famille, c’est la qualité. Pour les Boodhoo, c’est mieux d’avoir du miel même en petite quantité que d’en avoir beaucoup, mais de mauvaise qualité.

Confiants et motivés, les Boodhoo ont pour but d’emmener leur entreprise à une tout autre échelle. « Lorsque je reprendrai le business de mon père après sa retraite et je me suis fixé comme objectif de devenir le meilleur producteur de miel à Maurice » avance avec enthousiasme Vashish.

Continue Reading

More in Entrepreneur

To Top