Connect with us

Vanshika Ramsurrun, la reine du crochet

Reportage

Vanshika Ramsurrun, la reine du crochet

Vanshika Ramsurrun, la reine du crochet

Elle fait de véritables petites merveilles avec ses mains. Elle, c’est Vanshika Ramsurrun, une véritable fée quand elle manie le crochet. Véritable passion qui est devenue aujourd’hui son gagne-pain. A 26 ans, Vanshika Ramsurrun a déjà sa propre petite entreprise. Elle confectionne des vêtements et autres accessoires en crochet sur commande et expose ses créations dans sa boutique, à Camp de Masque.

Ce qui n’était au départ qu’un passe-temps est maintenant sa profession. Cette fée du crochet n’aurait jamais imaginé que ces créations auraient autant de succès. Elle a commencé jeune et c’est sa grand-mère qui lui a transmise cet amour pour l’art, qu’est le crochet. Ce qui différencie Vanshika, c’est qu’elle crée des collections entières en crochet. Différents modèles de robes, des hauts, des sacs assortis, des ornements pour les chaussures. La demoiselle ne fait pas que dans le traditionnel. Elle a même confectionné une robe de mariée tout en crochet. «  Ma grand-mère, Ashwini aimait tricoter. J’adorais la regarder faire quand elle maniait le crochet. Plus je la regardais tricoter, plus je voulais pouvoir aussi, comme elle, pouvoir avec de la laine et quelques coup de crochet pouvoir créer des vêtements. Voyant mon intérêt, elle m’a initié et m’a apprise les règles de cet art. J’ai commencé à 11 ans et je n’ai cessé d’essayer de me perfectionner. Par la suite j’ai commencé à faire de petites robes pour poupées et pour la famille », explique la jeune femme dont les yeux pétillent en nous parlant de sa passion.
Devant le succès de ses créations et suite aux commandes qui commençaient à pleuvoir dans son entourage, elle décide alors de commercialiser ses produits. Elle s’inspire de tout ce qu’elle voit autour d’elle pour créer des vêtements, la nature les couleurs et elle se tient aussi à la page en ce qui concerne tout ce qui est tendance.


«  Je me tiens au courant à travers les magazines et internet pour savoir ce qui est tendance à Maurice et ailleurs. La mode évolue sans cesse, alors il faut toujours être à la page. Je fais des vêtements de toutes les tailles. Tout ce que mes clientes veulent, je peux le reproduire en crochet. Ce qu’elles adorent surtout, c’est qu’elles peuvent aussi avoir des accessoires assortis à leur tenue, comme un sac, des ornements pour les chaussures et des bijoux, entre autres », explique la fée du crochet, avec enthousiasme.
La jeune femme qui a suivi des cours s’est beaucoup améliorée . Elle passe des heures et des heures à manier le crochet et à essayer toutes sortes de choses: «  Il m’est déjà arrivée de voir en boutique un vêtement en crochet que j’ai adoré. Je me suis alors mis au défi de pouvoir faire le même. Avec de l’application et de la volonté, j’y suis arrivée et là je me suis dit que je suis prête à lancer ma propre affaire et faire profiter de mon savoir-faire et de l’art du crochet aux autres ».

Ses meilleures ambassadrices, ses clientes

Son marketing, elle le fait à travers Facebook et cela se fait aussi automatiquement de bouche à oreille. Pour elles, ses meilleures ambassadrices, ce sont ses clientes. Quand une cliente porte ses créations, bien sûr, son entourage lui demande où elle l’a acheté et de là fusent les commandes. Aujourd’hui, Vanshika passe du temps sur des nouvelles créations qu’elle expose dans sa nouvelle Boutique Vanshika’s Crochet Collection, qu’elle a fait construire à son domicile à Camp de Masque. Elle les expose sur sa page Facebook où les clientes peuvent choisir les modèles et passer leurs commandes.
«  Les clientes m’envoient alors leurs mensurations et je confectionne leur vêtement qu’elle peuvent recevoir par la poste. Mais si les clientes préfèrent venir en magasin, c’est aussi possible. Si mes clientes voient un modèle crochet dans une revue ou sur internet, je peux aussi le faire. Je leur offre aussi le choix de faire les modifications selon leurs goûts, si elles le veulent et je leur offre aussi un large choix de couleurs », affirme Vanshika Ramsurrun. Cette dernière  ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. Si cela lui prend plusieurs heures pour confectionner tout vêtement en crochet, elle n’a pas reculé quand elle a dû confectionner une robe de marié tout en crochet. Le résultat a été pour ainsi dire spectaculaire, et Vanshika compte aujourd’hui encore plus de fans et de clientes.
La jeune femme se perfectionne de plus en plus et avoue que sa récompense demeure le sourire et la joie qui se lisent sur le visage de ses clientes quand ces dernières reçoivent leurs commandes. Elles postent aussi les photos d’elles portant la création de Vanshika sur sa page. Ce ne sont pas les compliments qui manquent! Depuis ses débuts, notre fée du crochet a fait bien des heureuses.

Continue Reading
You may also like...

More in Reportage

To Top