Connect with us

A Bois Marchand : l’autre facette de la fête de la Toussaint

A Bois Marchand : l’autre facette de la fête de la Toussaint

Actualité

A Bois Marchand : l’autre facette de la fête de la Toussaint

A Bois Marchand : l’autre facette de la fête de la Toussaint

Il est 5 heures. À peine le soleil levé, commerçants en tout genre et nettoyeurs s’activent à terminer les derniers préparatifs, avant que n’arrive la foule attendue en ce 1er novembre au cimetière de Bois-Marchand.  Embouteillage, bruits et poussière deux heures plus tard. Les gens commencent à arriver. Petits et grands, hommes et femmes, vieux ou jeunes, Mauriciens de toutes communautés confondues se sont réunis aujourd’hui dans le même but que celui de rendre hommage à un défunt proche.

A Bois Marchand : l’autre facette de la fête de la Toussaint

Pour la famille Pierre-Louis, habitant de Poudre d’Or le 1er novembre est une date gravée dans son agenda. « Cela fait environ 25 ans depuis que ma famille et moi venons ici à Bois-Marchand au cimetière. C’est suite au décès de ma mère que tout a commencé. Mon père ne manquait jamais une année. Pour lui c’était devenu un rendez-vous annuel. Malheureusement, il est décédé cette année, mais je continue à perpétuer la tradition en emmenant mes enfants avec moi tous les ans », déclare le père de famille.

A Bois Marchand : l’autre facette de la fête de la Toussaint

Entre jus d’orange et mine frits dont le parfum titille les narines, nous rencontrons, une autre famille habitant la localité près de son stand. Cela fait 7 ans que Natalie et ses familles vendent des rafraichissements et de la nourriture près du cimetière le jour de la Toussaint. « Venir vendre des boissons et de la nourriture ici est très bon pour les affaires. Avec le nombre de personnes qui font le va-et-vient aujourd’hui, on travaille énormément », avance avec assurance cette dernière. Natalie n’est pas la seule, sur les lieux marchands de rôti, de « gato de l’huile »,  alouda ou encore gingembre se sont installés.

A Bois Marchand : l’autre facette de la fête de la Toussaint

 

Un peu plus loin, ce sont les stands de fleurs en tout genre qui attirent l’attention. Rose, lys, marguerite et pâquerette, le choix et grand en matière de fleurs. Si certains commerçants sont aujourd’hui ici pour faire des affaires, tel n’est pas le cas pour Christina, une receveuse d’autobus de profession. Passionnée de fleurs elle expose depuis 3 ans son produit devant le cimetière pour partager sa passion aux autres. « Depuis 3  ans, je viens ici pour vendre des fleurs que je cultive moi-même. Si elles se vendent c’est tant mieux, mais si elles ne se vendent pas tant pis. Je suis ici pour montrer aux gens  les différents types de fleurs ».

A Bois Marchand : l’autre facette de la fête de la Toussaint

À peine entré dans la cour du cimetière, on entend des hommes, des femmes, mais aussi de nombreux enfants crier « Galon delo Rs 15 Galon delo 20 ». C’est dans une poussette reconvertie en charrette d’eau que ces derniers transportent leurs récipients. Nous décidons d’accoster Nadine, l’une des vendeuse d’eau. Amicale, souriante et très bavarde elle nous livre ouvertement les petits secrets de son boulot. « Je viens vendre de l’eau ici depuis plus de 10 ans. Cela me permet de faire un peu d’argent et de me faire plaisir. Mais ces dernier temps, le marché a baissé, car trop de personnes viennent vendre leur eau. Pour que les clients vous choisissent, il faut être courtoie et polie. En sus proposer au client de nettoyer la tombe pour 10 à 20 roupies de plus », souligne notre interlocutrice.

A Bois Marchand : l’autre facette de la fête de la Toussaint

 

A Bois Marchand : l’autre facette de la fête de la ToussaintAu plaisir des tous petits, un stand de jouets est cette année-ci présent. Poupée, voiture téléguidée et figurine de super héros certains profitent pour faire leur achat de Noël. Poison pour rat, insecticides, nous avons été surpris en croisant ces marchands sur les lieux.

A Bois Marchand : l’autre facette de la fête de la Toussaint

 

Il est 13 heures lorsque nous quittons les lieux surpris par cette ambiance de carnaval peu ordinaire qui ressemble à tout sauf à la fête de la Toussaint !

A Bois Marchand : l’autre facette de la fête de la Toussaint

More in Actualité

To Top