Connect with us

Curepipe, sa riche histoire et ses trésors coloniaux

Découverte

Curepipe, sa riche histoire et ses trésors coloniaux

Curepipe, sa riche histoire et ses trésors coloniaux

Située sur les hauteurs des Plaines Wilhems, Curepipe  est surtout connu pour son climat humide et froid. La ville a été fondée par les colons français en 1867, qui décampaient la capitale à cause de la malaria. Le statut de village lui a été donné en 1878 et celui de ville en 1890.

L’origine du nom Curepipe est un héritage des soldats napoléoniens avant l’occupation britannique en 1810. Ces derniers avaient adoptéce coin frais pour s’accorder une pause, le temps de fumer une pipe non sans l’avoir curé. D’où le nom de Cure…pipe.

Le marché de Curepipe

Celle-ci a été surnommée ‘Ville Lumière ’, car elle a été la première ville de l’île à avoir été pourvue en électricité en 1889. Et  à cette époque environ 10 000 habitants y vivaient. C’était dans les années 1890.

Le Domaine des Aubineaux

De nombreux bâtiments coloniaux et demeures créoles font le charme de laville dont l’histoire est étroitement liée à la colonisation. La ville abrite la demeure coloniale du Domaine des Aubineaux, qui raconte l’histoire de la ville à travers celui d’une famille mauricienne du temps de la colonisation. Certes, l’incontournable œuvre coloniale du centre-ville reste l’Hôtel de Ville, contruit au XIX siècle. En face, un espace vert avec de grands arbres et le statut de Paul et Virginie juxtant un monument des morts de la guerre 1914-1918.

L’Hôtel de Ville

La bibliothèque Carnegie

Les vestiges du passé colonial de Curepipe et ses jardins offrent des endroits resplendissants et magnifiques à découvrir. Le Jardin Botanique de la ville a été créé en 1870 par les descendants des colons français, c’est un véritable havre de paix et de tranquillité qui s’étend sur deux hectares.

Gare de Curepipe

La gare de Curepipe a été ouverte en 1865, l’année même où les premiers habitants sont venus s’y installer.

Couvent lorette de Curepipe

Le collège Saint Joseph

Parmi ses richesses, on compte aujourd’hui des grands établissements scolaires qui datent de 1870. L’ouverture du couvent de Lorette de Curepipe en 1871 et qui a été délocalisé en 1898. Le collège Saint-Joseph, presau’en face a été ouvert en 1877. Ce collège a été agrandi pour en faire un pensionnat en 1896 et reconstruit dans les années 1920 et 1950. En 1912, le collège Royal de Curepipe ouvre ses portes dans la foulée du collège Royal de Port-Louis ouvert lui en 1871. Il faut savoir que la première institution française de Maurice, le Lycée Labourdonnais a été ouvert à Curepipe. A aussi vu aussi le jour à cette époque l’église Sainte-Thérése, en 1872.

Le collège Royal de Curepipe

On ne peut parler de Curepipe sans évoquer le bon vieux volcan en semmeil, le Trou aux Cerfs. Un cratère volcanique de 300 mètres de diamètre et 80 mètre de profondeur. Située en hauteur, elle donne une vue panoramique sur la ville et ses environs.

Des chlichés de la ville de lumière dans toute sa splendeur.

Archade Currimjee

La Cour de Curepipe

KFC de Curepipe

Local Government Service Commission

Public Service Commission

Stade Georges V, Curepipe

 

Ex locaux de la MBC désormais l’Open University of Mauritius

 

Archade Manathan

 

 

 

 

More in Découverte

To Top