Connect with us

Des hameçons dans des saucisses pour tuer une Cane Corso

Des hameçons dans des saucisses pour tuer une Cane Corso

Actualité

Des hameçons dans des saucisses pour tuer une Cane Corso

Des hameçons dans des saucisses pour tuer une Cane Corso

Des saucisses fourrées d’hameçons destinées à Xena, la Cane Corson de Premdutt Ittoo. La chienne, plus intelligente que de(s) malfrat(s), n’a pas mordu à l’hameçon. Une déposition a été consignée au poste de police de Terre-Rouge et une enquête « pour actes de cruauté envers des animaux domestiques » a été ouverte.

 

Xena avait la responsabilité de veiller sur la maison en l’absence de son maître Premdutt Ittoo, un Senior Medical Imaging Technologist de l’hôpital Jeetoo durant ce week-end. Ce dernier s’était déplacé à Flic en Flac en compagnie de sa famille. Des plaisantins ou des malfrats ont tenté de jouer au plus malin en envoyant des saucisses fourrées d’hameçons dans la cour du propriétaire. Pourquoi? Le mystère reste entier sur les motifs des personnes qui ont commis cet acte.
Mais la chienne est beaucoup plus intelligente que celui (ou ceux) qui a (ont) voulu lui faire du mal. Elle n’a pas mordu à l’hameçon ce dimanche soir. Selon cet habitant de Bois Pignolet, Terre-Rouge, il est retourné chez lui dimanche matin pour nourrir la chienne et qu’il n’a constaté rien d’anormal.

C’est en rentrant à la maison lundi matin que le Senior Medical Imaging Technologist de l’hôpital Jeetoo est tombé sur les saucisses et les hameçons qui brillaient avec les reflets du soleil dans la cour. « Mo finn gagn sok. Mo lisien finn sap loin », confie-t-il à sa sortie du poste de police de Terre-Rouge ce mardi.

Premdutt Ittoo a rapporté ce cas au poste de police de Terre-Rouge lundi. Et ce mardi, il a consigné une déposition au poste de police de Terre Rouge pour relater les faits. « Mo pa soupsonn personn me mo pense ce bann voler. Nu lendrwa pe victim de vol boucou », indique-t-il.

Bande organisée

Sollicité pour une réaction, un officier proche du dossier évoque la présence d’une bande organisée qui sévit dans cette région. « Une équipe spéciale va quadriller le quartier la nuit. On a également notre équipe à bicyclette. L’enquête est toujours en cours. À ce stade, c’est difficile de connaître l’auteur de cet acte. La police ne va pas rester les bras croisés », nous dira un responsable de l’enquête.

Insécurité

De son côté, Premdutt Ittoo vit dans l’inquiétude. Car, jusqu’ici, il ignore l’identité de l’auteur de cet acte et s’il ne va pas récivider. Cet employé de l’hôpital Jeetoo dit craindre également pour la sécurité de son épouse et de ses deux enfants.

Continue Reading
You may also like...

More in Actualité

To Top