Connect with us

38e journée: Speed Limit…ou le hat trick signé Fradd/Maingard

Hippisme

38e journée: Speed Limit…ou le hat trick signé Fradd/Maingard

38e journée: Speed Limit…ou le hat trick signé Fradd/Maingard

La course principale de la cette dernière journée de la saison 2017 est allée à Speed Limit qui était piloté par Robbie Fradd. La ligne droite a été mouvementée où Belong To Me et surtout Charles Lytton n’ont pu s’exprimer sur les barres. Comme l’avait prévu notre confrère d’Inside-Turf, l’écurie Maingard a dominé ce week-end avec quatre victoires dont trois, ce dimanche.

Dans la 5e course, Captain Magpie a été le plus rapide pour imprimer le train alors Speed Limit n’a autre choix que de suivre en one-off. Belong To Me sur les barres et Mootahadee étaient là également. Ernie évoluait three wide en milieu du peloton avec Prince Of Thieves, Black Tractor et Charles Lytton derrière. Le meneur imprima un train régulier à la course et Speed Limit était lui relax avec Fradd sur le dos. En abordant la ligne droite, Speed Limit se mit en évidence et mit la tête devant. On pouvait voir les autres revenir dont Ernie et Black Tractor. Belong To Me n’a pas un ‘clear run’ tout comme Charles Lytton qui a dû être complètement repris par son cavalier. Mais devant les carottes étaient cuites avec Speed Limit qui devait faire la différence. Black Tractor revint bien vers la fin pour le premier accessit. Ernie finit troisième alors que Belong To Me complète le quarté.

Enfin Kemal Kavur. Venu avec une bonne réputation, Kemal Kavur avait grandement déçu son entourage. Mais il aura fallu attendre le week-end international et la monte d’un super Maxime Guyon pour voir ce coursier triompher enfin. Après avoir pris la tête, Guyon laissa sa monture s’étendre librement devant. Il comptait même une bonne avance sur ses concurrents et aborda la ligne droite avec une bonne marge. Malgré la belle remontée d’Aficionado, qui a perdu sa position entre le 800m au 600m, Kemal Kavur va résister à l’assaut du coursier de Preetam Daby. Netflix et Candy Rock finissent troisième et quatrième, respectivement.

La journée avait bien débuté pour le tandem Fradd/Maingard. Billy Bojangles a surpris en prenant la tête et une fois parti aux avant-postes, le Sud-Africain a bien dosé le pas de sa monture et en ligne droite, il est reparti de plus belle pour s’imposer avec aisance devant AP Strike. Halabaloo a conclu pour la troisième place devant Right To Tango. La déception est venue du favori Klopp qui n’a pas été dans le coup. Blue Jeans a fait pâle figure également.

Avec le retrait de Final Cup peu avant le départ de la 3e course, Arctic Flyer n’a pas eu d’adversaire dans la course à l’avant. Mais il est parti beaucoup trop vite et a trouvé les derniers mètres difficiles. Cette arrivée a été de toute beauté,  car Arctic Flyer a fait de la résistance jusqu’à la fin. Fradd a dû alors puiser dans les réserves de sa monture pour qu’il puisse faire la différence. Dark Force l’emporte tout à la fait à la fin.

La course de la Fegentri est en quelque sort la spécialité de l’entraîneur Raj Ramdi. Il n’a pas manqué cette occasion avec Social Network. Avec Béthanie Baumgardner sur le dos, Social Network a été propulsé à l’avant à l’ouverture des stalles. Son compagnon de box, Colour Of Courage est venu se mettre dans son sillage avec Anton Ruskin sur les barres. À l’entame de la ligne droite, Social Network prit ses distances et les autres tentèrent tant bien que mal de revenir sur le meneur, mais la monture de Baumgardner allait conserver son avantage jusqu’au bout. Anton Ruskin termina deuxième devant Mr Oshkosh et St Arnault.

Cela faisait presque deux ans que Gameloft n’avait pas gagné, mais cet après-midi, il s’est retrouvé dans la winners box grâce à une superbe monte du brésilien Elione Chaves. Il offre ainsi une précieuse victoire, probablement la dernière, à Shirish Narang. La monture de Chaves a bien profité du train de la course, notamment emmené par Le Clos pour finir en trombe en ligne droite. Galtero qui a pris l’initiative à l’entame de la ligne droite n’a pu résister à l’accélération de Gameloft qui le devance. Glorious Goodwood finit troisième devant Maxamore. À noter que la selle de Jeffrey Lloyd s’est déplacée sur Chosen Path et le jockey s’est même retrouvé à terre dans la ligne droite.

Avec sa belle victoire sur Tanjiro, coursier sous la férule de Preetam Daby, Mlle Hayley Turner a créé l’histoire, car elle devient la première femme jockey professionnelle à remporter une course chez nous. C’est Ryder Cup qui a contrôlé la course et a condamné Unbridled Joy à l’extérieur. Elle a suivi en milieu du peloton sur Tanjiro et en ligne droite, elle a dirigé son cheval vers l’extérieur afin d’avoir un ‘clear run’. Tanjiro a sorti un bon coup de reins pour devancer Awesome Adam. Everest n’a pas démérité avec sa troisième place et ensuite Split The Breeze.

Petite surprise dans  la dernière course avec le succès d’Imperial Dancer sous la selle Matthew Chadwick. Le coursier de Simon Jones a suivi les manœuvres de Brave Leader tout au long du trajet sur les barres et une fois en ligne droite, le cheval de Chadwick est passé à l’intérieur pour venir s’offrir une première sur notre hippodrome. Le leader a malgré tout pu s’accrocher à une bonne deuxième place devant Swinging Captain et Seeking The Dream.

C’est Robbie Fradd qui a été couronné jockey champion à l’issue de ce Week-end international.

1er course: Billy Bojangles devant AP Strike, Halabaloo et Right To Tango
2e course: Dark Force devant Arctic Flyer, Gondwana et Tweak The Wind
3e course: Social Network devant Anton Ruskin, Mr Oshkosh et St Arnault
4e course: Gamloft devant Galtero, Glorious Goodwood et Maxamore
5e course: Speed Limit devant Black Tractor, Ernie et Belong To Me
6e course: Kemal Kavur devant Aficionado, Netflix et Candy Rock
7e course: Tanjiro devant Awesome Adam, Everest et Split The Breeze
8e course: Imperial Dancer devant Brave Leader, Swinging Captain et Seeking The Dream

More in Hippisme

To Top