Connect with us

Les 4 priorities de Terra

Nicolas Maigrot, MD de Terra

l'eco

Les 4 priorities de Terra

Nicolas Maigrot, Managing Director de Terra a, dans le dernier rapport annuel du groupe, fait un survol des priorités, d’un point de vu sectoriel, du conglomérat. Les quatre clusters concernés : le secteur cannier, l’énergie, les marques et les propriétés et loisirs.

Le secteur cannier

« Notre objectif stratégique est de devenir, et d’être reconnu comme un acteur hautement efficace et innovant dans la production de sucre et qui exporte son expertise à l’international », souligne ainsi Nicolas Maigrot. Dans le contexte de prix du sucre en baisse, ce dernier souligne que la priorité sera d’assurer la pérennité du secteur avec « plus d’efficience et de productivité ». Un autre pôle de développement de cette activité sera de mettre davantage d’accent sur le coté international. Terra est déjà impliqué, à ce niveau en Côte d’Ivoire. Terra envisage ainsi de mettre à profit les technologies déjà existantes à Maurice afin de développer ces activités en Afrique de l’Ouest. Dans cette optique, Maurice pourrait ainsi devenir un centre d’enseignement.

 Le secteur énergétique

Nicolas Maigrot souligne, en ce qu’il s’agit du secteur énergétique, que Terra poursuivra ses efforts pour fournir de l’énergie verte en se servant le plus possible des différents déchets provenant de la canne à sucre pour la production d’électricité. Autre projet dans la même veine : utiliser la cendre de charbon pour la fabrication de ciment. Des investissements seront consentis afin de revoir le système de contrôle des turbines du site de production d’électricité. Il est à souligner que Terragen opère deux turbines de 35 MW.

Les marques

 Le cluster marques, qui inclut, notamment, les marques d’alcools commercialisés par Grays, sera « consolidé » dixit Nicolas Maigrot qui souligne aussi qu’une plus grande efficience a été créée à travers la chaine de distribution. Néanmoins, ce dernier admet que les activités du groupe sur ce plan en Ouganda a été en deçà des attentes, estimant que Terra a « sous-estimé » la complexité du marché de ce pays. « Nous allons remédier à la situation », devait ainsi faire ressortir Nicolas Maigrot. Ce dernier qui devait ainsi que « D’autres investissements seront réalisés à Maurice au niveau de notre distillerie et dans l’activité de vieillissement du rhum. Nous continuerons aussi à exporter notre savoir-faire », devait-il aussi indiquer.

Les propriétés et loisirs

Sur ce point, le MD de Terra devait indiquer que le but est d’être reconnu comme un des leaders dans le domaine de l’immobilier, en particulier dans le Nord de l’Ile. Deux projets seront, en particulier sous la loupe du groupe : la Smart City de Beau Plan et le Balaclava Golf Estate. Autre axe de développement à ce niveau : la vente de terres sous culture de cannes à sucre jugées « non-stratégiques ». S’agissant de la Smart City, il est prévu qu’elle fasse provision pour des espaces bureaux, un campus universitaire ou encore des facilités sportives.

To Top