Connect with us

Deux litiges en Cour pour UDL autour de la Société Libra

l'eco

Deux litiges en Cour pour UDL autour de la Société Libra

Deux litiges sont actuellement en instance devant la Cour suprême de Maurice concernant la participation du groupe United Docks Ltd dans Société Libra. C’est ce qui ressort du dernier bilan financier du Groupe pour l’année se terminant au 30 juin.

La première dispute concerne ce que le groupe UDL considère comme une violation du pacte de sociétaires convenu entre le groupe UDL et la société Pronema relatives à leur investissement dans la Société Libra. Le groupe UDL demande la dissolution de la Société Libra. L’autre litige (initié par la Société Pronema) concerne la droit du Groupe de conserver sa participation dans la Société Libra ainsi que le droit et la capacité du Groupe de désigner des représentants aux organes de l’administration de l’entité. Le Groupe étant actuellement dans l’impossibilité d’exercer ses droits en tant que membres de la Société Libra, les Administrateurs considèrent qu’il ne serait pas approprié de classer les «Parties sociales» comme investissement dans associé. En conséquence, l’investissement est, depuis le 30 juin 2007, classé comme investissement disponible à la vente et doit le rester.

Depuis le début du litige, le groupe n’a pas accès aux informations financières de Société.

En conséquence, les administrateurs n’ont pas été en mesure de déterminer la juste valeur et ont évalué l’investissement au coût. L’investissement n’a pas non plus été évalué pour dépréciation, les administrateurs n’étant pas en mesure de déterminer les flux de trésorerie futurs estimés qui devraient résulter de l’investissement dans Société Libra.

Le groupe UDL détient 49,9% de la société Libra. Au travers de sa participation dans Société Libra, le Groupe détient une participation réelle de 13,41% dans Harel Mallac Ltd.

Les administrateurs sont d’avis que la juste valeur est nettement supérieure à la valeur comptable de Rs. 134 997 906, ce qui est également son coût initial. Les administrateurs souhaitent

soulignent que, le 26 juin 2006, date de l’acquisition des actions de la Société Libra, le coût de l’acquisition portait une prime de 40% sur la part correspondante de la capitalisation boursière de Harel Mallac Ltd et représentait une réduction de 18% sur la part correspondante de l’actif net à cette date.

Continue Reading
Advertisement
To Top