Connect with us

LUX* accuse des pertes de Rs 100 millions au dernier trimestre

Paul Jones, CEO de LUX*

l'eco

LUX* accuse des pertes de Rs 100 millions au dernier trimestre

LUX* a encouru des pertes de l’ordre de Rs 100, 3 millions pour le trimestre se terminant au 30 septembre dernier. Le groupe hôtelier diminue, néanmoins ses pertes par rapport à la même période l’année dernière, lorsque les pertes étaient de l’ordre de Rs 132 millions.

Autre point positif : le groupe a aussi vu une nette augmentation de son EBITDA qui est passé de Rs 22, 6 millions (au 30 septembre 2017) à Rs 82, 1 millions.  Durant la même période, les revenus de LUX* sont passés de Rs 1, 06 milliards à Rs 1, 2 milliards. Ces revenus proviennent, principalement, des opérations à Maurice (Rs 756, 3 millions), des Maldives (Rs 266, 7 millions) et l’Ile de la Réunion (Rs 213, 6 millions).

Dans ses commentaires, le Board de LUX * souligne que selon la tendance actuelle, les arrivées de touristes et les recettes touristiques à Maurice devraient s’améliorer pour 2018. Ce qui augure de bons résultats pour le groupe.

Touristes d’Europe

Sur le plan régional. de janvier à août 2018, le nombre de touristes se rendant aux Maldives a augmenté de plus de 7% entraînés surtout avec des touristes européens, notamment russes et italiens. Le conseil d’administration qui souligne aussi que l’augmentation du nombre de touristes européens durant cette période compense la réduction des arrivées de la Chine.

« Avec l’ouverture de nouveaux hôtels, les Maldives continueront d’être un marché difficile. Cependant, au fil des années, le tourisme aux Maldives s’est révélé résilient et durable », explique aussi le conseil d’administration de LUX*. En ce qui concerne La Réunion, la hausse des arrivées est « très encourageante » et le groupe prévoit que cette tendance se poursuivra avec de nouveaux transporteurs en opération.

« Pour le trimestre se terminant le 31 décembre 2018, le Groupe devrait améliorer son EBITDA sur la base des conditions actuelles du marché », explique aussi le Board de LUX*.

To Top