Connect with us

Swan Wealth Managers lance Swan Emerging Markets Fund

Nisarg Trivedi - Director - Middle East chez Schroders, Nitish Benimadhu, Chief Investment Officer de SWAN, Louis Rivalland, Group CEO de SWAN et Alvin Jeeawock, Manager – Investments de Swan Wealth Managers

l'eco

Swan Wealth Managers lance Swan Emerging Markets Fund

Swan Wealth Managers Ltd, filiale du groupe SWAN, a lancé son nouveau produit d’investissement, Swan Emerging Markets Fund, lundi 29 octobre. Comme son nom l’indique, Swan Emerging Markets Fund cible principalement les pays d’Asie et d’Amérique latine.

Les futurs investisseurs dans ce nouveau produit d’investissement ont la possibilité soit d’effectuer un seul versement d’un minimum de Rs 25 000 ou d’effectuer des versements réguliers après un versement initial de Rs 25 000. Des dividendes seront distribuées selon le retour sur investissement et l’investisseur n’aura aucun frais pour clôturer son compte.

« Les offres de la SWAN vont bien au-delà des plans d’assurance. Avec SWAN Wealth Managers, nous voulons nous positionner dans les services financiers non bancaires avec une panoplie de solutions d’investissement avec des rendements plus au moins similaires. Swan Emerging Markets Fund est la suite logique dans la stratégie adoptée par Swan Wealth Managers Ltd de développer des solutions modernes répondant aux nouveaux besoins des investisseurs. Dans le domaine de l’investissement, qui requiert expertise et précision, saisir la bonne opportunité au bon moment est le maître mot. Avec ce nouveau fonds d’investissement, Swan Wealth Managers mise sur les marchés émergents et prend ainsi part à la nouvelle révolution économique »,explique Louis Rivalland, Group CEO de SWAN.

Les marchés émergents présentent de nombreuses opportunités pour les investisseurs. Il faut toutefois un exercice rigoureux d’analyse et d’évaluation avant de créer des fonds d’investissement présentant un minimum de risque. Durant la période 1999 à 2018, au cours de laquelle on a recensé des pics de volatilité assez significatifs, diverses crises et fluctuations, les marchés émergents ont enregistré des reprises immédiatement positives et une performance cumulée sur 20 ans d’environ 352 % alors que celle des pays développés est d’environ 90 %.

« Swan Wealth Managers compare la croissance de ces pays à une vague puissante qu’on ne peut pas stopper. Malgré des fondamentaux économiques importants, le portefeuille d’investissements dans les pays émergents ne représente qu’approximativement 13 % du marché boursier mondial. Il faut souligner que de 1999 à 2008, période qui a connu deux crises, la performance moyenne annuelle était de 13 % et l’année suivante, en 2009, la performance annuelle avait atteint 60,6 %. S’appuyant sur des analyses rigoureuses des marchés, de ses tendances et forte de l’expertise de son équipe, Swan Wealth Managers confirme que le c’est le moment opportun pour investir dans ces marchés émergents dans lesquels plus de 800 milliards de dollars seront injectés au cours des prochaines années », fait ressortir Nitish Benimadhu, Chief Investment Officer de SWAN.

Rs 50 milliards d’actifs

Avec Rs 50 milliards d’actifs sous gestion, Swan Wealth Managers Ltd est l’un des plus importants gestionnaires d’actifs et de patrimoine à Maurice. « Nos stratégies de placement reposent sur une connaissance approfondie du marché mondial et sur une gamme de capacités de placement inégalées sur le marché. Notre équipe d’experts, en sus d’un mécanisme de contrôle de la volatilité, d’une sélection stricte des fonds mondialement reconnus, procédera à une diversification dans les instruments financiers. Un monitoring quotidien permettra de réagir et modeler les investissements pour une protection optimale », confie Alvin Jeeawock, Manager – Investments de Swan Wealth Managers.

Le choix des marchés émergents pour le nouvel instrument financier fait suite à des analyses économiques approfondies menées par des organismes internationaux comme le Fonds monétaire international qui a établi que les pays émergents, où l’on recense 87 % de la population mondiale, sont à l’origine de 39 % des exportations mondiales et représentent 44 % des dépenses mondiales de consommation. En outre, dans 20 ans, les pays émergents devraient contribuer quelque 57 % au PIB mondial, avec une classe moyenne grandissante qui va continuer à doper la consommation dans ces pays.

Continue Reading
To Top