Connect with us

Six familles obtiennent une maison grâce au Groupe MCB

l'eco

Six familles obtiennent une maison grâce au Groupe MCB

Grâce au soutien de la MCB Forward Foundation (MCBFF), du Groupe MCB six familles de la Cité Tole ont obtenu les clés de leur nouvelle maison. Gilbert Gnany, directeur et Chief Strategy Officer du Groupe MCB, a procédé à la remise des clés à ces six familles, lors d’une cérémonie empreinte d’émotion.

Dès 2012, le personnel du la fondation du Groupe MCB s’est attelé à la tâche à cité Tôle, à travers une étude qualitative et quantitative dans la région. Cette première étude a permis d’identifier un certain nombre de problèmes sur place, notamment le manque d’infrastructures et d’aménités de base, le manque d’hygiène, de sanitation et le chômage, entre autres. Ce constat a permis à la MCBFF de mettre en place un projet d’intégration sociale conséquent, visant à accompagner les habitants de la localité.

De 2013 à cette année, Cité Tôle et ses habitants ont connu un accompagnement constant. Dans un premier temps, deux travailleurs sociaux ont été employés à plein temps, pour soutenir les familles en difficulté, et diverses sessions de travail, portant notamment sur la toxicomanie, les conflits, la sexualité, la santé et l’éducation ont été mises en place. En parallèle, cinq enfants ont été référés à des Special Education Needs Schools, tandis que trois familles ont pu bénéficier d’un Food Aid Program. Grâce à l’accompagnement prodigué depuis 2012, une vingtaine d’habitants de la localité ont été formés à l’alphabétisation, aux Life Skills et ont bénéficié de de job referrals. Avec l’apport des hôtels de la région, à savoir le Shandrani, par son programme « Projet Employabilité Jeunes », et le Preskil, certains jeunes ont été formés et ont subséquemment pris de l’emploi dans le secteur hôtelier.

Grâce aux efforts conjugués de la MCBFF et de la communauté de Cite Tôle, une équipe a été mise en place afin d’implémenter un projet d’aquaculture dans le Barachois Rochecouste. Après les travaux visant à remettre le barachois en état et le débarrasser des objets polluants, un millier d’alevins y ont été libérés. Ce barachois représente désormais l’espoir de toute une localité et se veut être un moyen de développer l’économie locale.

S’adressant aux familles bénéficiaires des nouvelles maisons, Gilbert Gnany, un des directeur de MCB Group a exprimé le souhait ardent que celles-ci demeurent des exemples à suivre et qu’à force de persévérance et de bons choix, il est possible de se sortir de la pauvreté. « Mo felisit zot, parski si zot finn ariv la zordi, se parski zot ousi zot inn fer zot zefor. Mo swete ki zot res bann lexamp pou landrwa, e ki zot inspir bann dimunn ki otour zot. Ena fwa nou kapav pense ki la mizer zame pou fini. Mais si konn fer bann bon choix, swiv bann bon sime, fer zefor ek persevere, kapav ariv sorti ladan. Mo espere ki zot pou pran zot lakaz bien kont afin ki zot ek zot zenfan viv ek grandi dan enn bon lanvironma », a-t-il déclaré en substance.

To Top