Connect with us

La MCFI voit ses pertes se creuser

la MCFI s'occupe, notamment, de la production de fertilisants

l'eco

La MCFI voit ses pertes se creuser

La Mauritius Chemicals an Fertilizer Industry (MCFI) voit son bilan financier plonger dans le rouge. La compagnie a realisé, pour les 9 mois se terminant au 30 septembre, des pertes de l’ordre de Rs 33, 8 millions. Le groupe réalise, ainsi, des resultats en chute, par rapport à la meme periode l’annee derniere, lorsqu’il avait encouru des pertes de l’ordre de Rs 16, 6 millions.

Le Conseil d’administration de la MCFI souligne que « notre activité commercial, renforcée récemment par l’acquisition de Harel Mallac Tanzania, a dégagé un bénéfice après impôts de 6,6 millions de roupies pour les neuf mois sous revue, contre une perte de 1,9 million de roupies pour la période correspondante de l’année dernière. Grâce à une meilleure performance de notre associé dans le secteur de la construction ainsi que de Coolkote, notre filiale dans le secteur du ‘waterproofing’, nos activités de sous-traitance ont dégagé un bénéfice après impôt de Rs 1,9 million, contre une perte de Rs 8 millions l’année dernière ».

Neanmoins, le Board de la MCFI explique aussi que « les difficultés rencontrées par l’industrie locale de la canne à sucre, conjuguées à une mauvaise saison de la canne à la Réunion et à une saison de fertilisation retardée en Zambie, ont affecté considérablement notre activité de vente de fertilisants avec une perte de 51,7 millions de roupies pour les neuf mois sous revue, par rapport à une perte de de 17,5 millions de roupies l’année dernière ».

To Top