Connect with us

Politique Monétaire : le taux directeur demeure inchangé

l'eco

Politique Monétaire : le taux directeur demeure inchangé

Miser sur la stabilité. C’est dans cette optique que le Monetary Policy Committee a décidé, ce vendredi 9 novembre de maintenir le taux directeur (key repo rate) inchangé à 3, 5%.

Cette décision de maintenir le taux directeur prise à l’unanimité après avoir passé en revu les fondamentaux économiques du pays, souligne le Gouverneur de la Banque de Maurice, Yandraduth Googoolye, lors d’une conférence de presse, qui a suivi la réunion. Une occasion de revenir aussi sur les fondamentaux économiques du pays.

La Banque de Maurice a ainsi maintenu la croissance du Produit Intérieur Brut à 4% pour 2018 en raison de la vigueur de l’activité économique dans les principaux secteurs. L’augmentation des dépenses de consommation et des investissements dans les infrastructures publiques sont quelques un des éléments soutenant la dynamique de croissance.

Pour ce qui est du taux de chômage, la banque centrale estime qu’il devrait baisser à 6,9% en 2018, soit le taux le plus bas depuis 17 ans. La Banque de Maurice qui estime aussi que l’inflation (headline inflation) devrait s’établir à 3,2% en 2018, contre 3,7% en 2017. La Banque prévoit un taux d’inflation de 3,0% en 2019, à moins d’un choc important sur l’offre.

La banque centrale qui a aussi noté un diminution dans le déficit de la balance du compte courant, surtout du fait d’un bonne performance de la balance des services. Le déficit de la balance du compte courant est passé de 5, 7% du PIB en 2017 à 5, 4% du PIB.

Les Investissements Directs Etrangers (FDI Inflows) étaient de Rs 8, 9 milliards pour le premier trimestre de 2018. Les réserves internationales du pays demeurent pour leur part a un niveau appréciable, note aussi la banque, avec plus de 10 semaines d’importation.

 La question d’excès de liquidités (liquidity excess) dans le système bancaire a aussi été passée en revu. A ce sujet, le Gouverneur de la banque centrale devait souligner qu’il faut voir la situation d’un point de vu global et ne pas se concentrer seulement sur les chiffres. Le niveau d’excès de liquidités est de Rs 8 milliards.

 

To Top