Connect with us

Compass Venture Capital investi $ 800 000 dans 3 startups africaines

ENL House, à Moka

l'eco

Compass Venture Capital investi $ 800 000 dans 3 startups africaines

Compass Venture Capital, le fonds de capital-risque du groupe ENL, développe son portefeuille de startups grâce à trois transactions sur le continent africain pour un montant global approchant les $ 800 000. L’équipe du fonds d’investissement a finalisé des financements dans la startup sud-africaine FinChatBot ainsi que dans 2 autres kényanes Arifu et Shortlist.

FinChatBot développe des assistants virtuels exploitant les technologies de l’intelligence artificielle. Destinés aux compagnies d’assurances et aux entreprises du secteur financier sud-africain, ces chatbots permettent d’améliorer la qualité des interactions clients tout en réduisant les coûts liés à la distribution digitale des contrats d’assurance et des produits financiers. Les fonds levés auprès de Compass permettront à la startup fondée en 2016 d’accélérer sa croissance, principalement grâce au renforcement de ses équipes commerciales.

Arifu, fondée en 2014, a mis au point une plateforme de distribution d’information commerciale et éducative. Elle est dédiée aux organisations ciblant les populations rurales d’Afrique n’ayant pas accès à Internet. Le contenu leur est accessible gratuitement via SMS à partir de n’importe quel téléphone portable. Arifu est actuellement présente au Kenya, en Tanzanie et au Rwanda et prévoit de se développer rapidement en Afrique australe et orientale.

Coût et efficacité

Shortlist est une plateforme digitale de recrutement. Elle permet aux entreprises d’optimiser le coût et l’efficacité de leur recrutement en automatisant ce processus. Cet outil liste, évalue et compare les candidats potentiels grâce à un chatbot, des vidéos et des tests techniques afin de remonter les meilleurs profils. Les équipes de recrutement prenant ensuite le relais pour des entretiens physiques. Shortlist est actuellement présente au Kenya, en Inde et aux États-Unis.

Fabrice Boulle, Partner chez Compass Venture Capital souligne que “ces investissements sont le fruit de l’excellent travail fourni par l’équipe au cours des derniers mois. Nous avons maintenant 7 participations dans notre portefeuille, nous souhaitons fortement y rajouter des entreprises locales. Car la sophistication du consommateur mauricien offre aux entrepreneurs des opportunités nouvelles que l’innovation permet de saisir. Nous voulons soutenir leur pivot stratégique tout en réduisant leurs risques financiers. Les réseaux d’investisseurs et de partenaires internationaux que nous développons et les méthodes de management moderne que nous utilisons sont des forces que nous souhaitons apporter aux entrepreneurs mauriciens”.

 

To Top