Connect with us

KFC rompt avec les pailles en plastique

le magazine

KFC rompt avec les pailles en plastique

Stop aux pailles en plastique ! Avec 6,000 pailles en plastique utilisées par les consommateurs de KFC chaque jour dans ses 21 restaurants à Maurice, il fallait trouver une alternative. A compter du 3 février donc – date symbolique puisqu’elle coïncide avec la Journée mondiale sans paille – KFC remplace toutes ses pailles en plastique par des pailles en papier.

« Il faut savoir que chaque année, près de 30 millions de pailles en plastique – soit 80 000 par jour – sont utilisées puis jetées dans la nature à Maurice ; il s’agit d’ailleurs des déchets les plus collectés sur les plages. Chez KFC, nous avons, depuis quelque temps, mis des poubelles à disposition de nos clients pour récupérer ces pailles afin qu’elles soient recyclées. Nous faisons aujourd’hui un pas de plus vers le zéro plastique en éliminant complètement les pailles en plastique… Mais nous sommes conscients que rien ne pourra être fait sans le soutien et la participation de nos clients, » souligne Junaid Muslun, Managing Director de Pick N Eat Ltd (KFC).

Des pailles en papier seront donc désormais servies aux consommateurs. Sachant que le plastique à usage unique en général est une des causes majeures de la pollution à travers le monde, et dans les océans en particulier, il devenait urgent d’agir.

Alors, pourquoi les pailles ? Savez-vous qu’une paille en plastique est fabriquée en une fraction de secondes, qu’elle est utilisée pendant 3 à 5 minutes mais qu’elle prend plusieurs centaines d’années pour se désintégrer ? Bien que les pailles ne représentent qu’une infime partie du plastique polluant les océans, leur taille en font l’un des pollueurs les plus nocifs car elles s’infiltrent partout et les animaux marins et les poissons les consomment.

Mais les pailles ne sont qu’une partie du problème « plastique » et KFC ne s’arrêtera pas là. L’entreprise s’engage à continuer de réduire l’utilisation de cette matière de manière significative dans tous les restaurants à travers une série d’initiatives à venir : le packaging des salades, qui est passé d’un emballage 100 % plastique à un bol en carton, en est un exemple. « Certes, le couvercle est toujours en plastique car nous n’avons pas encore trouvé de solution idéale mais nous y travaillons. La situation est la même pour les gobelets en carton pour les boissons, » explique Junaid Muslun.

 

Continue Reading
Advertisement
To Top