Connect with us

IBL voit ses profits chuter de plus de Rs 300 millions

Arnaud Lagesse, CEO d'IBL

l'eco

IBL voit ses profits chuter de plus de Rs 300 millions

Le groupe IBL a vu ses profits après taxes diminuer de plus de Rs 300 millions pour les six derniers mois de 2018.  Le premier conglomérat du pays a, en effet, enregistré des profits de l’ordre de Rs 995, 1 millions pour le dernier semestre, alors qu’ils étaient de Rs 1, 3 millions au cours de la période correspondante, en 2017. Le chiffres d’affaires du groupe a neanmoins, augmenté de 4%, passant de Rs 19, 3 milliards à Rs 20, 1 milliards.  .

Le groupe IBL a vu ses profits après taxes diminuer de plus de Rs 300 millions pour les six derniers mois de 2018.  Le premier conglomérat du pays a, en effet, enregistre des profits de l’ordre de Rs 995, 1 millions

Arnaud Lagesse, le CEO du groupe, qui a présenté le bilan financier du groupe, jeudi 14 février devait expliquer, en substance, que cette baisse dans les profits d’IBL est imputable a des investissements consentis par le groupe. Ceci, notamment dans la chaîne de supermarchés Winner’s ou encore dans des « initiatives stratégiques ». « Le groupe a investi dans le futur et a établi une trajectoire bien définie. Cette stratégie devrait payer à moyen terme et, sous peu la croissance continue du chiffre d’affaires du groupe devrait être accompagnée par de meilleurs résultats », devait aussi souligner Arnaud Lagesse.

Le groupe IBL a vu ses profits après taxes diminuer de plus de Rs 300 millions pour les six derniers mois de 2018.  Le premier conglomérat du pays a, en effet, enregistre des profits de l’ordre de Rs 995, 1 millions

La direction du groupe IBL qui est aussi revenu sur les résultats sectoriels des différents clusters du groupe.  Le secteur hôtelier affiche, par exemple, une croissance de l’ordre de 55% sur les profits opérationnels.  Le secteur « Building and Engineering » a enregistré, pour sa part, une baisse de son chiffre d’affaires.  Le secteur Logistique affiche une croissance de 16% de son chiffre d’affaires. Le secteur « Manufacturing and Processing » voit une croissance de 9% sur le chiffre d’affaires et de 10% sur les profits opérationnels. Dans le cluster des Services Financiers, toutes les opérations ont vu une croissance de leur chiffre d’affaires. Mais les profits opérationnels sont impactés par les résultats de MEI (Mauritian Eagle Insurance) qui enregistre un nombre important de réclamations sur le secteur immobilier et automobile.

A retenir 

  • L’évolution des supermarchés Winner’s a été décortiquée lors de la présentation du bilan financier. Patrice Robert, group Head of operations devait souligner les challenges auxquels Winner’s, notamment avec une concurrence de plus en plus féroce. Un plan stratégique sur 5 ans a été élaboré.
  • Le cluster sucre, avec Alteo est suivi de près par le groupe, en particulier les opérations mauriciennes du groupe (Alteo est aussi présente en Afrique). Arnaud Lagesse, s’est dit très concerné et a plaidé pour des actions plus énergiques de la part du gouvernement en faveur du secteur cannier à Maurice.
  • SOCIO est le nom du nouveau ‘brand’ que lancera LUX*. Sous cette appellation, LUX* se concentrera davantage sur les business hôtels. Un premier du nom sera lancé dans le Smart City de Trianon que compte développer le groupe Hermès. L’ouverture est prévue dans deux ans.

To Top